Alimentation du chaton

Notre chaton a besoin d'une alimentation saine et équilibrée, qui lui assurera une bonne santé, une grande vivacité, une belle apparence physique et une longue vie. Une nourriture sèche est préférable. Plus nutritive, elle se digère plus facilement et aide à garder les dents propres. Il n'est pas recommandé de varier l'alimentation de votre chaton, cela pourrait faire de lui un capricieux!

 

De même, n'utilisez pas de surplus alimentaires (vitamines, minéraux, viandes, restes de table, etc.) À moins que cela ne soit prescrit par le vétérinaire. Par ailleurs, évitez de servir la nourriture à l'avance car elle perdrait sa saveur et sa valeur nutritive et votre chaton pourrait voir son appétit diminuer. Enfin, laissez toujours de l'eau fraîche à sa disposition. Pendant les premiers jours, il est préférable d'offrir au chaton la même marque de nourriture que l'éleveur lui donnait, afin de prévenir les risques de diarrhée et de vomissements.

Quelle quantité donner?

Ses besoins vont augmenter graduellement : jusqu’à l’âge de 3 mois, il lui faudra quatre repas par jour; entre 3 et 6 mois, il passera peu à peu à deux repas quotidiens, mais plus copieux. Vous pouvez lui laisser des croquettes à disposition toute la journée, mais il vous sera alors plus difficile de mesurer sa croissance et sa prise de poids. On considère que les besoins quotidiens d’un chaton sont de 250 à 400 calories entre 2 et 4 mois, puis de 345 à 500 calories vers l’âge de 5 ou 6 mois.

Le chat est carnivore

Après quelques semaines, si vous désirez changer sa nourriture, vous pourrez introduire dans l’écuelle du chaton de nouveaux aliments. Mélangez-les à ceux qu’il connaît en augmentant régulièrement les proportions.

Les aliments industriels

Les aliments en boîte ou en croquettes contiennent tous les éléments nutritifs nécessaires. Pratiques à utiliser, ils sont parfaitement équilibrés. Certains sont spécialement conçus pour les chatons. Des années de recherches ont permis aux firmes d’élaborer des programmes adaptés. Les aliments commercialisés contiennent tous les éléments nécessaires : vitamines et sels minéraux permettant d’assurer la meilleure croissance. Les aliments faits maison ou les aliments pour chats adultes pourraient induire des manques. Les chats adorent la nourriture pour chiens. Mais celle-ci contient peu de taurine, un acide aminé essentiel pour les chats. Au bout d’environ un an de ce régime, quand votre chat aura épuisé ses réserves de taurine, il pourrait avoir des problèmes auditifs ou oculaires. Les chats font également une plus grande consommation de protéines que les chiens.

Que faire en cas d'intoxication?

Un jeûne total pendant 12 heures s'impose, suivi d'une autre période de 12 heures où l'animal n'absorbera que de l'eau. Après 24 heures, ne lui donnez que de petites quantités de nourriture. S'il n'y a pas d'amélioration, consultez rapidement un vétérinaire.

L'obésité du chat

Un truc simple pour savoir si votre chat souffre d'obésité, c'est de mesurer son poids! S'il dépasse de 20% son poids idéal, il faut intervenir! Un chat adulte doit peser entre 5 à 10 lbs). L'obésité peut diminuer sa qualité de vie et réduire sa longévité. Le meilleur traitement demeure l'exercice quotidien et le contrôle de son alimentation. Vous pouvez faire un test fort simple qui consiste à palper les cotes de votre chat. Pour le faire, posez vos pouces sur l’épine dorsale de votre animal et glissez vos doigts le long de sa cage thoracique. Si vous ne pouvez pas palper facilement chaque côte de votre chat, il aurait sans doute besoin de perdre du poids. ne nourriture à faible densité calorique et riche en fibres, est tout indiquée pour retrouver le poids idéal. Ceci fait, il suffit de passer à une nourriture de maintien. Mais surtout pas de restes de table ni de gâteries! Tout serait à recommencer...

 

Rappelez-vous de toujours consulter un vétérinaire avant de soumettre votre chat à une diète amaigrissante.